University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hanotaux, Gabriel, 1853-1944 / Histoire illustrée de la guerre de 1914
Tome 15 (1923)

Chapitre LXIX: Les objectifs limités,   pp. 213-252 PDF (30.8 MB)


Page 219


LES OBJECTIFS LIMITSS
UNE SMISSION DE GAZ INCENDIAIRES SUR LE FRONT FRAN«AIS
LES IDSES TACT]QUES          La prÈparation
ET STRATSGIQUES            spÈcialement mili-
DE PETAIN                  taire fut reprise
d'une main vigoureuse par le gÈnÈral PÈtain.
Son premier soin avait ÈtÈ de codifier la tac-
tique nouvelle. La longue pratique qu'il avait
acquise des conditions du combat avait, en
quelque sorte, fixÈ d'avance dans son esprit
les solutions exactes. NommÈ le i5 mai, il
adressait en effet aux armÈes, dËs le i9 mai,
la directive no i complÈtÈe, le 4 juin, par une
instruction rÈglant son application.
  Cette directive appliquait ý l'armÈe fran-
Áaise la dÈcision interalliÈe du 4 mai sur les
objectifs limitÈs. Ses principes Ètaient les sui-
vants:
  If Surseoir aux attaques ý objectifs ÈloignÈs;
les attaques trop prolongÈes sur la mÍme base
forment des poches prÍtant le flanc aux contre-
offensives;
  20 Continuer l'usure par des attaques ý
objectifs limitÈs, en Èconomisant l'infanterie,
mais en utilisant de gros moyens en artillerie;
  30 OpÈrer sur plusieurs secteurs du front
par succession rapide et par surprise;
  40 Si la situation actuelle des forces en prÈ-
sence, qui motive l'attitude du haut comman-
dement, vient ý se modifier, d'autres directives
seront donnÈes.
  L'ensemble de ces mesures repose sur un
sentiment essentiel, celui dle la mesure; mais
une condition du succËs un peu trop nÈgligÈe
est remise en honneur: le secret, la surprise.
On ne reverra plus un plan d'offensive dÈcal-
quÈ jusque dans les arriËres et se glisser, on ne
sait par quelles fissures, jusqu'aux mains de
l'ennemi.
  En sens contraire, il faut parer ý une offen-
sive Èventuelle de l'ennemi et, pour cela, on
veille ý l'amÈlioration constante des organisa-
tions dÈfensives. Renforcement en matÈriel et
en effectifs, systËme d'artillerie puissant,
Èchelonnement de l'infanterie et mise en place
de disponibilitÈs importantes. Sur Áes dispo-
219


Go up to Top of Page