University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hanotaux, Gabriel, 1853-1944 / Histoire illustrée de la guerre de 1914
Tome 14 (1922)

Chapitre LXIII: Effets de Verdun et de la Somme,   pp. 213-[235] PDF (71.4 MB)


Page 230


HISTOIRE ILLUSTRSE  DE LA GUERRE DE I914
le 22 mai i9i6, la pensÈe du gouvernement:
  L'Allemagne, disait-il, qui emploie tour ý tour la
force quand elle se croit la plus forte et la ruse quand elle
se sentfaiblir, recourt-aujourd'hui ý la ruse: elle fait
circuler le mot vertigineux de paix. D'o~ vient ce mot?
A qui a-t-il ÈtÈ dit? Dans quelles conditions? A quelle fin?
Elle compte, par :ses manoeuvres louches, dissocier les
pays alliÈs. La paix sortira de la victoire des AlliÈs; elle
ne peut sortir que de notre victoire... La paix ne doit
pas Ítre une vaine formule.
Elle doit Ítre basÈe sur
le droit international ga-
ranti par des sanctions con-
tre lesquelles aucun pays
ne pourra se dresser. Cette
paix-lý rayonnera sur l'hu-
manitÈ.
  C'est contre  cette
vue de ce que doit Ítre
la future Europe, la
future 'humanitÈ, que
se lËve, plus ardente
que Jamais, la campa-
gne dÈfaitiste conduite
plus ou moins directe-
ment par le grand
Etat-Major allemand..
  L'Èvolution catÈgo-
rique du Bonnet rouge
se rapporte aux der-
niers mois de l'annÈe
I9i6:  c'est aussi le
moment o~ se !tra-
m'enlt les intrigues
Bolo, Lenoir, avec les                   ERZB
complicitÈs et les com-
promissions qui engagent des chefs de parti,
des parlementaires des hommes d'intrigues que
nous retrouverons devant la Haute Cour.
Toutes les tentatives suspectes, toutes les
influences louches agissent ostensiblement ou
secrËtement.
SITUATION     DU                   Cette cam-
Hi AUT COMMANDEMENT              pagne se
conjuguait perfidement avec la lassitude causÈe
par la prolongation de la guerre, avc la
EJ
charge des sacrifices toujours croissants et
avec un affaiblissement marquÈ dans l'autoritÈ
du haut commandement.
   DËs le dÈbut de l'annÈe i9i6, un mal im-
 placable minait visiblement le gÈnÈral Gal-
 liÈni, ministre de la Guerre. -Nous avons dit
 combien il avait ÈtÈ Èmu par la lettre du com-
 mandant Driant, relative ý l'organisation de la
                         rÈgion !de l'Est, et les
                         lettres  qu'il  avait
                         ÈchangÈes lui-mÍme, ý
                         ce sujet, avec le Grand
                         Quartier gÈnÈral. Gal-
                         liÈni, qui avait tou-
                         j ours dÈfendu Ènergi-
                         quement    l'indÈpen-
                         dance du commande-
                         ment en chef, sen-
                         tait,  d'autre  part,
                         qu'une certaine par-
                         tie du Parlement et
                         de l'opinion Ètait for-
                         tement Èmue par les
                         risques et les sacrifi-
                         ces qu'imposait ý l'ar-
                         mÈe et au pays l'affaire
                         de Verdun cumulÈe
                         avec la   prÈparation
                         de l'offensive sur la
                         Somme. Il cherchait
                         un moyen de dÈlimi-
                         ter, plus exactement
                         qu'on ne l'avait fait
ZGER                    jusqu'alors, les fonc-
                        tions du Grand Quar-
tier gÈnÈral dans ses relations avec le gouverne-
ment, avec le Parlement, .avec les institutions
civiles. Dans les premiers jours de :mars i9i6,
son Ètat de santÈ's'Ètant gravement empirÈ, il
avait fait au prÈsident du Conseil, M. Briand,
au Conseil des ministres et au PrÈsident de la
RÈpublique, des propositions o~ ces dÈlicates
questions Ètaient abordÈes et mÍme tranchÈes
dans un sens tendant ý limiter sur ces points
l'autoritÈ du haut commandement.
  Ces propositions n'avaient pas eu de suite,
230


Go up to Top of Page