University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Pinchon, J.-P. (Joseph-Porphyre), 1871- / Bécassine pendant la guerre
(1916)

Un peu de contre-espionnage,   p. 6 PDF (826.4 KB)


Page 6


Firmin, Becassine
oncertante. o Poqr-
* ? lui demande sa
me, ca vaut mieux:
a sante de manger
a, soir. '
Dans la nuit qui tombie, la fenetre s'&
reld'une hiiL~ire jaune. B1cassirie croit se
e que, oes jours e#nts, le jardi--
coiffait sa Fame' d'un- bat-jour - ert
sv ettelumiere j une, c'est encore an,
a l It -1
¾;.              ' z \  R
: _. / L,
f  . s 0 >,Zidorer
. dait par la,
curieux de
savoir ce
que deve-
nusit l'affaire-d'es
'Pio n   .   u l
bontrer, Zidoren Dinoiquanc
-n espioiaait vn signaI avec de la lumiere, et
qu'on piut pas l'eteindre, quo qu'il faut faire?
Faut- a1umer d'autres lumiires bien bril-
lantes, DMa'zelle B6cassine. Ca fait de 1'em-
6ronilef pour les -Boches. --Bon, j'y vas. *
Pour voir
a l'interieur, elle gi
accroche Kun rateau
:bruit, Firmn ouvre
. & nez avec
aslu se passe
bat4c. Sa jupe
vec fracas. Au
se trouve nez
3Bassiue...
- Toujoursecourant, Beeassine gagne I
le$ combles du chltead. Aux fenetres,
elle suspend de gros lampions orange,
vestiges de la fete- du pays, les
aliume, et,-persu~adee d'avoir ainsi
deioue de dangereuses menees, elle
redescend sans biruit dans. sathambre
... qui se hite de s'enfiAir.
m A  mais I elle commence a
. im-ennuvor +, grogne-t-il. ,-.~-
#-/ f          v n~~II
-;3        Mais ses nerfs     L
b urexcit~5 1'em-
pechentde dofxnir.0 s(it =
pas une existence, pee- eIJ , j'vas
lai s~ante avec-d1es 6motions pareig
qv'j 'invente qiuwle chose pour dmpiF
de continuer see> Xmnimgances. i> Ppii soi
geste inspire :<e J'aitroaveI *
1>
lu
/
"J
-
I
: : - b :
I                      I                                                
I              
veillance
11        ralpi kit6
J.
. fg
i  '
777IJ - -,  - z
( v -!,M
' I -
 ',j


Go up to Top of Page