University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hanotaux, Gabriel, 1853-1944 / Histoire illustrée de la guerre de 1914
Tome 14 (1922)

Chapitre LXIV: Reprise de la bataille pour Verdun: Douaumont et Vaux délivrés/ (septembre-novembre 1916),   pp. 236-252 PDF (17.0 MB)


Page 240


HISTOIRE ILLUSTRSE DE LA GUERRE DE I9I4
la mÈthode en usage jusque-lý) ont ÈtÈ remarquablement
exÈcutÈs, et ont eu des effets excellents ; la rÈalitÈ
est
trËs certainement supÈrieure ý ce qu'on peut espÈrer.
Mais la prÈparation sur les ouvrages de premiËre ligne de
l'adversaire et sur ses mitrailleuses de flanquement n'ont
pas toujours donnÈ les rÈsultats espÈrÈs.
Lorsque les organisations ennemies existent, la prÈ-
paration comporte des tirs prÈcis jusqu'ý la destruction
de ces organisations ; dans les zones o~ l'ennemi occupe
les trous d'obus organisÈs, il est nÈcessaire de battre
mÈthodiquement le ter-
rain...                  Z7   7
  Et c'est ici que
s'introduit avec prÈ-
cision la notion nou-
velle destinÈe ý rÈ-
volutionner toute la
fin de la guerre.
  Quand la PrÈparation est
reconnue suffisante, l'in-
/anterie Part ý l'attaque,
suivant ý 70 ou 8o mËtres
les Points d'arrivÈe des
o bus ý balles de 75 tirÈs
percutants, et dont le tir
s'allonge Plus ou moins len-
tement, suivant les difficul-
tÈs de Parcours qu'ofire le
terrain.
  C'est selon ces prin-
cipes nouveaux, prin-
cipes dÈcoulant d'un
esprit offensif rÈflÈchi
et combinÈ pour Èvi-
ter la perte de sang,
qu'est rÈglÈ, avec une
prÈcision  mathÈma-         UNPSED         T.S
tique, le grand projet
qui pourra s'Èlargir d'autant plus heureuse-
ment qu'il s'appuiera sur des bases plus solides.
  Le projet dÈfinitif est du 9 octobre. La
mission du groupe D. E. est de prendre l'offen-
sive sur la rive droite de la Meuse Pour rejeter
l'ennemi au delý du fort de Douaum ont. Le
gÈnÈral Mangin dispose de trois divisions, la
38e, la I33e et la 74 e D. J., en plus d'un rÈgiment
de la 33e et d'un rÈgiment de la 2Ie. Il dispose
de 603 canons de tous calibres. Trois divisions
sont en rÈserve immÈdiate :la 7e, la ge et la
63e D. I. Deux divisions, la 37e et la 22e, sont
en rÈserves d'armÈe.
  Par une prÈparation intense et prolongÈe,
l'artillerie lourde a pour mission de rÈduire
au silence l'artillerie ennemie, de prendre ý
parti e les villages et lieux o~ peuvent au loin
      ____ ___ ___ ___ ___ ___ se   tenir  les  rÈserves,
                          de dÈtruire les points
                7~~,  ~  d'appui particuliËre-
      I N    -          ~~~ment importants de
                          la zone d'attaque. Les
                          tirs d'interdiction ha-
                          bituels sur points de
      y         . .      ~~~passages obligÈs se-
                          ront exÈcutÈs avec
                          une intensitÈ crois-
                          sante. Le gros canon
                          (ut. de marine) tirera
                          sur la grand' route
                          d'Etain jusqu'ý la li-
                       - mite de portÈe.
                            L'artillerie aura un
                          rÙle spÈcial en ce qui
                          concerne le fort de
                          Douaumcint: elle bat-
                          tra les organisations'
                          du massif et les coffres
                          de flanquement, di-
                          minuera la valeur de
                          louvrage, empÍchera
                          les renforcements,
                          supprimera les vues;
      _____ ____ _____ ____ sans  parler  des  arro-
 DANS LA TRANCHSE      sages avec obus spÈ-
                          ciaux au moment de
l'opÈration. Ballons, centralisation des rensei-
gnements, liaisons tÈlÈphoniques, liaisons op-
tiques, tout est prÈvu minutieusement.
  On marche sur ces donnÈes, quand, soudaine-
ment, le haut commandement fait un pas de
plus et Èlargit encore le projet :on y englobe
dÈcidÈment le fort d'e Vaux. Alors, tout se
transforme encore :la 74e division est chargÈe
spÈcialement de cet objectif; une prÈparation
F
2,'O
el-->Ó  ,'-
1 , , , ,1 1
11, , -
1  l


Go up to Top of Page