University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Bulletin de la mission laïque Française
(1917)

Bibliographie,   pp. 30-31 PDF (979.3 KB)


Page 31


ThALISI
ie  lurus n'alrdissient Jeur ma
- -                A   - - -
6tULIU1IZI _.MIG ecrMent auaptees au temps present,
inotre imnoire, qu'il trace les principes de la poli-
volution, fondant le droit des peuples a disposer
,ntre les Alsaciens ou autres Rhenans indissolu-
ance, puisqu'ils se donnerent librezment i elk ett
ar la force, en i8t5 et en 1871!
Henri LABR-OUE
Depui.de la Gironde.
grand historien de la [Rvolution franyaise. H1 en
igne a la Sorbonne. 11 lui appartenait d'en suivre
s racteristiques au moment de notre vie nationale
tue la R6volution frangaise se continue. Cest le
lution frangaise nanifeste le mieux son caractire
une Revolution non seulement nationale mais
it donc au jour le jour les developpements de la
i ici que le plus grand &venement historique des
ulard fut l'historien, domine encore le present et,
,in particulierement clairvoyant et particuli~rembnt-;
ttragique evolution de la vie europbenne a noatre  :4 '
ient son tdmoignage en de -nombreux articles de 0
les rbunit en volume et c'est : La Guerre actuelle :
M. Aulard est un journaliste d'une clart6 6blouis- 0:t>
paiente placidite. Mdme fort 6mus et. on sent ai 0X
;me vib-rant, il demeure calme et son style est sans  -
t, lorsqu'il eerit, a pour but d'expliquer, d'ensei--  :;
Xs de l'Universitd frangaise ont rempli durant la :-
nisable, ont expos6 au public les Wdes directrices,  ;
ients ; eombien qui jusqu'alors avaient &6, profess  f
tdevenus journalistes pour remplir leursidevoirs &  -
iui, ecrivait parfois dans les iournaux. Mais-durant : 0
enseignenient par le journal. Et nous n'Ignb-rons::
s nettes, fermes, graves ont fait sur leurs lecteursy
impression.:-.-
peut que s'accentuer lorbqu'On retrouve ces ktudes -00
si vivre lumniere en rayonne ! .0: :
ERNEST-CHARLES.        -''w if
va dominer 1'avenir!ui.de a                irode
M- Aulard est lepunstgand partoruirment celair~voyatinte fraricisrem1ent
attenit tif e.la grandiseget rlagiu Svorbtonde. 1a vui aprenaitpdene asnotre
lpqes I deopenneasd~ents sona at~itiqunagu moent de nombreuvi articnlesd
journaux.t Cepls articiles ile les Rduinvolumeo faiet ces LantGuerrCesatuele
comnente pars 'hsoire.a 116. Aular etn froursenanieste lemiuxne claractblois-
,saente.l qucit aect une painte p1vlaciditnon M euefort nma tionlsen ai
hfmavre.. M. Aularde eute, dorsunc~rt aujr  pe our but d'vexopiuerdensdei-a
nr. Combtien deamaires d ociqe l'ierplus grand &isemont rempriduran des
tuerpe cette tchoninispensablefot ephsosieau pubic esncore l dirsetries,
va piosopier d'aes vnmns   obinqijsuaosrvin             rfs
seur exclur stivtmonprtlement otdeeucjunlaistv ourn rem plrir leursevirs
dctayensi de la  Aurardios eti tcraiq vautiproi dae laves journaux.Mis drnot
lha guerre ildon asps~ids~  son en~egneient aie jounal det nom us article'sde
pousnque ses aorties, il les netts ferms gravmes ont fait stLr Gueurs aectueul
ine fort~e par befaisntoie.iMp ulression.rnlst 'necar66loi
Cette.1 cimprvecso une peuteque placcentu.der fortq.o rmetroun csentuda
uies paen volue Uneritisi vibranumilr deenurayneametsntyestss
gnea Grane Rvue.rEngaiseot-CAL
'9rectetceidsesbe              n  eps   upbi   e  e     ietie
,:aL


Go up to Top of Page