University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hyde, James H. / Avanti Savoia: impressions du front Italien: extrait du Parlement et l'opinion
(1917)

Avanti Savoia: impressions du front Italien,   pp. [1]-16 ff. PDF (4.9 MB)


Page 2

AVANTI SAVOIA
*ver ses compatriotes exiles, les << irredenti ), defendre la
civilisation.
En neutre independant, et malgre la difficulte de cette
tache pour. un ecrivain aussi improvise, je voudrais rendre
un juste hommage aux vaillants soldats de I'arme" italienne
qui ont surmonte Si merveilleusement de telles difficultes
naturelles et militaires, et qui continuent 'a combattre Si
efficacement, en depit de tres grands obstacles naturels,
non seulement l'ennemi, mais encore le  G Gene~ral Hiver o.
Mon ami et compagnon le voyage, M. E. A. Powell, l'auteur
de Vive la France, du Combat en Flandre et de Fighting
France, le fera encore nieux que :noi.
Malgre tout l'interet artistique qui s'y rattache, on ne doit
pas se rendre aujourd'hui en Italie pour-etudier l'immortelle
Renaissance, mais pour juger de la jeune Renaissance miii-
taire de ce pays dont l'unite nationale date du siecle dernier.
On ne doit pas venir ici pour etudier le passe, mais le
present et l'avenir. L'Italie fait son premier effort national
militaire en Europe.,
Pour passer confortablement 'a travers les formalites
necessaires d'un pays en guerre, itieist utile de porter avec
soi tant de lettres de recommandation, en plus des visas
officiels, que l'on a constamment la sensation d'un domestique
bourre de certificats, 'a la recherche d'un. emploi.
Ii faut convenir, a l'honneur des Gouvernements des
pays allies quc je connais, quc la liberte individuelle et le
confort personnel des neutres n'ont pas ete entraves.
Cependant, la guerre qui bouleverse tout les a-changes- eux.
aussi. Il 'suffit de retourner aujourd'hui a des lieux d'ja
connus -pour se rendre compte que le point de vue et la
mentalit- sont autres. Ils ne peuvent rester les te'moins-
impavibles de tant de patience, d'abnegation et de patrio-
tisme.
Le commissaire militaire anglais de la gare frontiere ita-
lienne m'a raconte l'histoire de vingt-cinq vWritables heros
qui passerent re'cemment a son poste. C'etait des capitaines
au long cours anglais qui s'etaient volontairement offerts
pour conduire des canonnieres de fleuve, par mer, d'Angle-
terre en Mesopotamie. Quand on pense aux difficIltes
.2


Go up to Top of Page