University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hyde, James H. / Avanti Savoia: impressions du front Italien: extrait du Parlement et l'opinion
(1917)

Avanti Savoia: impressions du front Italien,   pp. [1]-16 ff. PDF (4.9 MB)


Page [1]

Avanti Savoia
IMPRESSIONS DU FRONT ITALIEN
Ddcembre I9I6.
Adrien Hebrard, directeur du Temps, un des hommes les
plus fins de son epoque, donna ce conseil h l'un de ses
jeunes proteges, qui partait pour la premiere fois en Italie
< Surtout, mon cher, ne decouvrez pas Naples! )
Je ne pretends pas avoir decouvert ni l'Italie ni le front
italien, quoique ce soit un Italien, Christophe Colomb, qui
decouvrit mon pays, et un autre Italien, le geographe Ame-
rigo Vespucci qui lui donna son nom.. Mais apres avoir
visite les parties frangaise, anglaise et belge du front, j'ai
voulu completer mes impressions et aller me rendre compte
de l'autre frere latin de la guerre qui garde 6oo kilometres,
l'equivalent du front franco-anglo-belge.
On a raison, chez les Allies, d'etre reconnaissant 'a
l'Italie, car sa neutralite au debut et ensuite son entree en
guerre ont diminue le front detfensif frangais de 35o kilo-
metres, la distance du lac Leman a la Mediterranee; de plus,
en attirant une tres grande partie de 1'armee autrichienne
sur sa frontiere, elle a soulage le front russe, sans parler
des avantages nombreux et precieux qu'elle offre aux
marines frangaise et anglaise avec ses excellents ports, ses
arsenaux et ses bases navales. En entrant en guerre, l'Italie
se fixait trois buts 'a realiser: ameliorer sa fronliere, retrou-


Go up to Top of Page