University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hanotaux, Gabriel, 1853-1944 / Histoire illustrée de la guerre de 1914
Tome, 1 (1915)

Chapitre VIII/ Les puissances européennes: la Turquie,   pp. 174-[191] PDF (8.5 MB)


Page 179


Il'S P'UISSANC FS l l)RoPEFNNES. [ A TURQUIE
t N CAF^ DANS LE \ V  X S1AMBIOlI
poir, au sacrifice mÍme de son existence. "
  Le  peuple  bulgare  s'attribuait,  ainsi,
d'avance, un rÙle messianique. La Bulgarie
renaissante, c'Ètait la premiËre manifestation
formelle du panslavisme dans les Balkans.
  Le traitÈ de San Stefano avait crÈÈ un
royaume bulgare, comptant quatre millions
et demi d'habitants et s'Ètendant du Danube
ý la mer logÈe. Le congrËs de Berlin refoula
les
revendications bulgares; il fit, de la Bulgarie,
une principautÈ autonome, mais toujours
tributaire du sultan; elle ne s'Ètendait plus
que du Danube aux Balkans.
  Quant aux dÈbris de la grau(le Bulgarie du
traitÈ de San Stefano, leur sort fut rÈglÈ,
ainsi
qu'il suit: une province de RoumÈlie Orientale,
avec Philippopoli, restant sous l'autoritÈ directe
du sultan, mais obtenant certaines garanties
d'autonomie administrative et un gouverneur
chrÈtien; une autre province,, contenant la
Tlhrace et la JlacÈdoine, continuant ý faire
partie de l'empire, mais devant obtenir, sous le
contrÙle de l'Europe, certaines rÈformes admi-
nistratives: combinaison pitoyablÈ, combi-
naison de diplomates !
  Six ans ne s'Ètaient pas ÈcoulÈs, (lue
la Bul-
garie occupait la RoumÈlie Orientale. Quant ý
la MacÈdoine et ý la Thrace elles devenaient
un foyer de dÈsordres qui devait,conjointement
avec l'affaire de Bosnie et HerzÈgovine, allumer
l'incendie gÈnÈral en Europe.
  Si la crÈation de la Bulgarie fut la grande
satisfaction donnÈe ý la Russie, le rËglement
du sort de la Bosnie et HerzÈgovine fut une
satisfaction beaucoup plus grande et beaucoup
plus rÈelle donnÈe ý l'Autriche-Hongrie.
Le
traitÈ de Berlin, sur la proposition des plÈni-
potentiaires anglais et allemand, attribuait
ý cet empire le droit d'occuper et administrer
sine die la Bosnie et l'HerzÈgovine ; cette con-
cession Ètablissait l'Autriche-Hongrie en mai-
tresse au coeur des Balkans, au coeur des pays
I -"


Go up to Top of Page