University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Bulletin de la mission laïque Française
(1917)

Nouvelles de la mission laïque,   pp. 32-[33] PDF (961.0 KB)


Page 32


-:Dans rsaz :sance du jeudi
\t ssion lalque. frangaised a ptO
7. Les pou'virs du Bureau sl
ce, normmds:
ARTI N., tprdsident; e
Jean RAYNAI, M-e POTEL
secr~taire g~ndrat
taire g~n~ral adjoint;
tr~sorier.
Cours pojur Travailleurs Coionih
omit6 de l yon vient d'organis
travailleurs coloniaux de la
nveillant concours des auto
it~ militaire. Nous esperonsc
des imitateurs dans nos autre,.
e ddparf d'une org'anisaiion
originaires de nos colonies e
I Les membres du Comit !
ns cette r~union a 1'61ection d
as6 :
at, president;
kIRARD, institutrices, vice-pri
,institutrice, trdsorie're;
teur du Petit C.ollkg'e, secr~tai
'doua~rd Petit. - Aux pertes,
ue -temps, la Mission laique I
Ds plus d~vouis, M. Edouard
au cours d'une tournde d'insp
ppartenait au Conseil d'Admii
gine m~me de notre Associati,
ilpa cess6 de suivore avec un
. Entre deux tourndes d'insp
sait- profiter de son experience
nous apportait le concours
e raisonnF et communicatif.
on du Conseil, notre pr~siden,
la douloureuse surprise caus6
tdes regrets unanimes qu'il la
4otre :ancien-pr~sident, M. At
par la mo*t de Madame Aularv
au nom du Comit4 central vi
ion, le fimoignage de notre pi
- 6 -oanea ZKOVO.-      vans rsa , seance aujuat
to £u\X; 6dnstration de la.Q Mission laique. frangaise; a ptO4
ffs7X&n dBurau our;s17. Les puisdu Bureau s
He-EA StSlun:lanim~it6. 0-= t0,0\
Sont,- en consequence, nommds:
N.M BI'ENVENU-MARTIN, president;
; M. HERRIOT, M. Jean RAYNAL, M-e POTEL
NI. E. BESNARD, secr~taire g~ntral;
-M. GOUJON, secr~taire g~n~ral adjoint;
N-. BLANCHIER, tr~sorier.
ComIti de Lyon. - Cours posur Travailleurs Colonix
le Comit6 central, le Comit6 de lyon vient d'organis
gue--rnement au profit des travailleurs coloniaux de la
"pour ces cours, le bienveillant concours des auto
I' :-Xapprobation de 1'autorit~ militaire. Nous esperons  e
::::atis lyonnais trouvera des imitateurs dans nos autrest
creation est le point de ddparf d'une organisadion  r
services aux travailleurs originaires de nos colonies e
.- cause frangaise.
Comite de Tanger. -Les membres du Comit s
mars, et ont proc6d  dans cette reunion a 1'6lection d
Celui-ci est ainsi compose
- M. M9kNARD, avocat, president;
Mlle. CASTEX et GIRARD, institutrices, vice-pri
MU* CHENAVIER, institutrice, trdsoriere;
: M. Pt:RIER, directeur du Petit Collkge, secr~tai
NcOt o-   . - M. Edouard Petit. - Aux pertese
Ortouv~e depuis quelque temps, la Mission laique I
celeo dun de ses amis les plus d~vouis, M. Edouard
ment le 20 f~vrier 1917, au cours d'une tournde d'insp
IM. Edouard Petit appartenait au Conseil d'Admii
C'est:-4dire depuis l'origine meme de notre Associatio
tions absorbantes, il n'a cess6 de suivre avec un
progres dl notre ouvre. Entre deux tourndes d'insp
reunions o6 il nous faisait-profiter de son experience
del'enseignement, et nous apportait le concours
ardente, d'un optimisme raisonnF et communicatif.
A la derniere rdunion du Conseil, notre presiden,
s'est fait l'interprite de la douloureuse surprise causp
d- eM. Edouard Petit et des regrets unanimes qu'il la
M Ma- Aislard. - Notre ancien president, M. Au
loureusement tprouvtr par la mort de Madame AularN
ancettee circonstance, au nom du Comit6 central et
ineirnbres  l'Association, le tfmoignage de notre pr
I :  _  : :  -
717                                       I I     II :          4   , , 
  -     I           "    I                        I              I-
 '      -7            , :                -
;8r     I    - S H.fpF'~ ;;i ' '7 '9 a_ S '  :
$, - i *; ;_ f . f ) <3. 2 ' R . ; t
v:.';
,  -                 tll    ,     _ 4  ,                                
I :, _ ,
_11-"0 .
M. HERRIOT, M. Jean RAYNAL, M- POTEL, vice-pr6sidents
E. BESNARD, secr6taire g6n&al;
M. GOUJON, secr4taire g6n6ral adjoint
X BLANCHIER, tr6sorier.
_avec
COMIti de Lyon. - Cours p(jur Travailleurs 61oniaux-  Waccord
le Comit,6 central, le Comit6 de Lyon vient d'organiser des cours d'enset-
gnement . au,      es travailleurs coloniaux de la r6gion; it a obtenu
-pour ces cours, le bienveillant concours des autorits municipales et
_,PjkDvrobation de 1'autorit militaire. Nous esp6rons que 1'exemple, de nos
4tftis- lyonnais trouvera des imitateurs dans nos autres Comitfs et que cette
creation est le  bint de ddparf d'une orglanisadon qui rendra. de grands
servicts aux tmvailleurs originaires de nos colonies et servira utilement
lg
cause fran'gaise.
Coiniti de Tanger.   Les membres du Comit6 se sont r6unis, le let
mars et ontproc6& dans cette r6union h 1'61ection d'un, nouveau Bureau.
Celui-ci est ainst compass
M. M9NARD, avocat, prdsident;
M11i, CASTEX et GIRARD, institutrices, vice-prsidentes;
MU* CHENAVIER, institutrice, tr6sorie're;
M. PtRIER,,directeur du Petit Collkg'e, secr6taire.
Wi-croWe. - M. Edouard Petit. - Aux pertes, nordbreuses qui Iont
OroUv6e depuis quelque -temps, la Mission laique frangaise doit ajouter
ceille dun'de ses amis les plus d6vouis M. Edouard Petit, d6c6di subite-,
ment 1,!! 20 f6vrier 1917, au cours d'une tournde d'inspection.
M. Edouard Petift appartenait au Conseil d'Administration depuis 19ca,
40.4-dire depuis l'origine m4me de not re Association  malgri des fonc-
Aidns Absorbantes it n'a cess6 de suivre avec un int6r6t passionne
progres de notre muvre. Entre deux tourn6es Xinspection it venan a nos
r6unions 66 it nous faisait-profiter de son experience profonde des choses,
de, l1enseignierrient, et nous apportatt le concours g6n4reux, d'une Ame
ardente d'un optimisme raisonn etSo      catif
A la dernie're rdunion du Conseil, notre pr6sident, M. Bienvenu Martin
s'eii fait linterprite de la douloureuse surprise caus6e par la fin promatur6e
de'M."Edouard Petit et des regrets unanimes qu'il laissait parmi nous.
Mai Aulat-d. - Notre ancien lpr4sident, M. Aulard, vient &&re dow
i"'U   -ement,6prouv par la mort d Madame Aulard. Nous I
e                      III ladresso
cette circonstance, au nom du Comit4- central-et au norn de tous le&
tnfn ftsl& IAssociation, le t6moignage de notre profonde     hie.


Go up to Top of Page