University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
The History Collection

Page View

Hanotaux, Gabriel, 1853-1944 / Histoire illustrée de la guerre de 1914
Tome, 1 (1915)

Chapitre VI/ La France en face de l'Allemagne,   pp. 130-[152] PDF (11.2 MB)


Page 130


CHAPITRE VI
LA FRANCE EN FACE DE L'ALLEMAGNE
             La prÈparation militaire franÁaise. -
La loi de
Trois ans.
                     Le canon de 75. - La nation armÈe.
             N i9i2, l'armÈe franÁaise comp-
             tait 30.000 officiers et 530.000
             hommes de troupes mÈtropoli-
5        hommes de troupes coloniales.
              i Quant au total des forces mo-
              bilisables (sans faire acception
              de l'instruction et des cadres),
              il Ètait ÈvaluÈ ý
4 millions et
              demi d'hommes.
                 C'est cet Ètat de choses qu'il
              faut prendre comme la base de
nos institutions militaires, au moment o~ la sÈrie
des derniËres mesures prises en Allemagne
commenÁa ý ouvrir les yeux.
  Sous le rÈgime de la loi du 23 dÈcembre I9I2,
]'in/fanterie comptait i63 rÈgiments ý 3 batail-
lons de 4 compagnies, 30 bataillons de chas-
seurs ý pied ý 6 compagnies, 4 rÈgiments
de
zouaves ý 5 bataillons de 4 compagnies, 4 rÈgi-
ments de tirailleurs algÈriens, dont 3 ý 6 batail-
lons, 2 rÈgiments Ètrangers, ayant chacun un
nombre variable de bataillons de 4 compagnies.
A chaque rÈgiment, sont attachÈes 2 OU 3 sec-
tions de mitrailleuses.
  En temps de mobilisation, les corps de
l'armÈe active complËtent les rÈgiments par
les rÈservistes des plus jeunes classes; les
rÈservistes des classes plus 'gÈes forment
aussi des rÈgiments de rÈserve. A ces corps
actifs, s'adjoindraient, en outre, en cas
de mobilisation, I45 rÈgiments territoriaux
d'infanterie (un par subdivision de rÈgion);
le nombre de leurs bataillons varie selon
les ressources du recrutement, 7 bataillons
de chasseurs territoriaux et I2 bataillons de
zouaves.
  L'infanterie -franÁaise est armÈe du fusil ý
rÈpÈtition  modËle  i886-i893  (fusil Lebel,
calibre de 8 m in, avec magasin contenant
8 cartouches).
  La cavalerie se compose de 9i rÈgiments,
savoir I2 rÈgiments de cuirassiers, 32 de dra-
gons, 23 de chasseurs, I4 de hussards, 6 de
chasseurs d'Afrique, 4 de spahis.
  Les rÈgiments franÁais comptent 4 escadrons
actifs et i escadron de dÈpÙt. Les rÈgiments
de spahis comptent D escadrons actifs. Les
brigades de cavalerie sont pourvues de sections
de mitrailleuses sur roues.
  La cavalerie franÁaise est armÈe de la cara-
bine modËle i890 (du mÍme systËme que le fusil
Lebel), du sabre et de la lance modËle i890
pour une partie des rÈgiments de dragons.
  L'artillerie comprend 62 rÈgiments d'artil-
lerie de campagne ý 3 ou 4 groupes de 3 bat-
teries de 4 piËces, au total, 634 batteries mon-
tÈes, dont 15 en AlgÈrie. i6 batteries ý
cheval
")


Go up to Top of Page