University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Link to University of Wisconsin Digital Collections
Digital Library for the Decorative Arts and Material Culture

Page View

Desgodets, Antoine Babuty, 1653-1728 / Les edifices antiques de Rome
(1771)

Chapitre XII; du Temple de Mars le Vengeur, à Rome = Chapter XII: of the Temple of Mars the Avenger, at Rome,   pp. 67-72 ff.


Page 67

[6 7J 
DU TEMPLE DE JUPITER TONNANT, A ROME. :, 
L    A troifieme planche contient le foffite de l'architrave deffine double
de l'&chelle ordinaire, & le 
plan des trois colonnes qui reftent de cc temple ldan la fituation qu'ees
font.  Le foffite cit 
deffine double de l'chelle ordinaire aft ique fes ornements, qui font fort
delicats, puiffent &tre repre- 
fentes affez diflin&ement. Le plan des colonnes n'eft deffine que de
la moiti6 de l'6chelle ordinaire; 
dies font canneles de vingt-quatre cannelures,  dont la c6te a un peu' plus
du tiers de Ia largeur du 
canal. II faut remarquer que la profondeur des cannelures n'efL pas la meme
A toutes les- colonnes; 
car celles de la colonne angulaire font plus profondes que les auttes &
ont trois parties onze douziemes 
de, profondeur par le bas, celles de 'autre colonne de la face n'ont que
trois parties fept douziemes de 
profondeur, & celles de l'autre colonne du flanc font de diffrentes profondeurs:
car celles qui re- 
gardent les entrecolonnes marques C D font profondes de trois parties fept
douziemes, & celles des 
faces de dedans & de dehors marquees A B n'ont que trois parties de profondeur,
& la profondeur des 
autres cannelures de Ia m~me colonne augmente petit A petit depuis les cannelures
A B jufques aux 
cannelures C D. L'entrecolonnement de la face du temple eft plus grand que
celui du flanc, cc que 
Palladio n'a pas obferv6,. 
C H A P I T R E              XII. 
Du    Temple    de  Mars    le   7engeur,   ' Rome. 
N tient que les ruines que l'on voit pres de la tour de Conti, qui confiftent
en trois grandes 
colonnes prefque a demi enterr~es, & un pilaltre avec quelques relies
de mur, font d'un temple 
IjU£L~LL..1.  I4LL4  LY.L.~1..  ~ &   1jLLi  ULVJ~d  UI~U~  £4.ICII.
4  C  L pL. 
& a Caffus pour venger la mort de Jules-Cefar. 
J'en ai fait quatre planches: La premiere contient le plan avec l'&l'vation
& le profil de ce qui relie. 
Ce plan eli de trois colonnes, d'un pilaftre & d'un demi-pilafire, qui
font apparemment Les relies d'un 
des c6t&s du portique. I1 refle aufli une partie du mur du temple, &
une partie du mur de la place 
dans laquelle on dit que ce temple 6toit bAti. N'ayant p mefurer les colonnes
qui font enterres, je 
me fuis fervi du diametre du plan de l'aftragale du haut, lequel eft de cinq
pieds cinq pouces, que j'ai 
reduit en deux modules, divif6s chacun en trente parties. Dans l'6levation
& dans le profil les pilafires 
ne font pas cannel&s; mais ils font un peu diminues par le haqt, quoique
moins que les colonnes, ainfi 
qu'on le peut voir dans la planche qui fuit oi les largeurs du haut des colonnes
& des pilafires font 
marquees. Les colonnes font cannel~es de vingt-quatre cannelures; elles font
de marbre blanc, comme 
aufli les pilafires, les chapiteaux, ce qui refe de 'entablement & le
foffite du portique. Le mur du 
temple eli de pierres dures, oii d'efpace en efpace il r a des boffages de
marbre- en faillie, lefquels 
font liaifon dans le mur, qui me font conje6lurer que le mur 6toit incruli6
de marbre par, boffages, 
& que ceux qui y reflent ont et6 pofes en r'difiant pour entretenir les
autres qui avoient etc 
mis enfiwite. 
Paladio aux deffeins qu'il donne de ce temple fait le diametre du plan de
l'aftragale du haut de 
la colonne trop petit de trois pouces; le diametre qu'il donne du bas de
la colonne eli a peu pr& 
Igal .A celui que j'ai nefur" du plan dudit aftragale du haut de la
colonne. 
Labacco, qui donne auffi les deffeins de ce temple, fait les entrecolonnements
trop grands de 
deux parties & demie, & la diliance entre les colonnes & le tur
aufli trop grande de fix Parties 
& demie. 
T A deuxieme planche repr'fente la face & le profil par le milieu du
chapiteau du pilaflre, la face 
.4 & le prQfil par le milieu du chapiteau des ,colonnes, & ce qui
refi de Fentablement.  Le 
p                                          tdiiu' a         hatu        
 ins 
pilaftre, ainfi qu'il a ete dit, n'e  pas cannele, & il eli dmiue par
he haut un peu moms que la co- 
lonne. La levre 'du vafe du chapiteau du pilalire eft bomb"-, C'efl-a-dire
qu'elle eli plus faillante par 
le milieu que par les c6ts. Les canaux des tigettes des chapiteaux font tortills,
& il n'y a que quatre 
feuiles 


Go up to Top of Page